Au sein même de la grande halle ferroviaire du site actuel, une cinquantaine de parisiennes et de parisiens ont participé à des ateliers de travail pour imaginer le devenir de ce quartier, à l’aide des équipes d’Espaces Ferroviaires et d’animateurs professionnels.